Carah

nlen

LogoProjets Feel Wood FORET PRO BOS

Toute l'actualité de Forêt Pro Bos sur la page Facebook du projet !

Cela fait plusieurs années que les acteurs de la filière bois, voyant leurs activités diminuer sans cesse, s’inquiètent pour leur pérennité.

L’origine de cet essoufflement de la filière est multiple et ne s’explique pas uniquement par les mesures légales de protection des milieux naturels. En effet, outre les actions liées au maintien et la restauration tout à fait légitime de milieux intéressants d’un point de vue écologique, d'autres parcelles forestières au potentiel productif important sont de plus en plus souvent laissées en friche par manque de connaissances techniques, des marchés ou des intervenants de la filière, ou simplement de temps. Ce phénomène est accentué par le morcellement des parcelles qui rend la gestion plus difficile et souvent peu rentable.

A moyen terme, ce manque de renouvellement hypothèque l'approvisionnement en bois de la filière. Les propriétaires, surtout s’ils le sont de plus petites surfaces, voient peu d’intérêt dans leurs forêts. 

D’autre part, le caractère multifonctionnel de la forêt est difficile à percevoir par ses différents usagers, qu’ils soient promeneurs, naturalistes ou voisins. Il est, pour eux, difficilement concevable d'associer production de bois et d’autres objectifs tels que la conservation de la biodiversité ou le tourisme.

Face à ces constats, le portefeuille Interreg V France-Wallonie-Flandre Feel Wood souhaite revaloriser la forêt et dynamiser cette filière et particulièrement les circuits courts au sein de la zone géographique transfrontalière qui va du nord de la France en passant par la Wallonie et la Flandre. Il a la particularité de prendre en compte la filière dans son ensemble, de la production à la première et deuxième transformation. Le premier projet constitutif de ce portefeuille est Forêt Pro Bos dont le CARAH est chef de file. 

Fort ProBos

 

Forêt Pro Bos se concentre sur l'amont de la filière, c'est-à-dire la production de bois, et ce en forêt privée ainsi que dans les zones plus agricoles. Dans ce projet un travail va être réalisé à la base de la filière pour mieux identifier les sources de diminution des activités et ainsi contribuer à lever les différents freins identifiés au reboisement. Pour arriver à ces objectifs, il est également prévu une évaluation plus fine de la ressource en bois actuelle ainsi qu’une meilleure information des usagers sur la filière. Plusieurs thématiques vont donc être abordées au sein de Forêt Pro Bos :

◦  Améliorer l'évaluation de la ressource ligneuse et le niveau de renouvellement

◦  Améliorer l’accessibilité des parcelles, en particulier pour les travaux sylvicoles

◦  Aider les petits propriétaires dans la gestion optimalisée de leurs parcelles, ce qui passe notamment par des actions de regroupement ou des groupes de travail thématiques

◦  Vulgariser autour de la filière bois et promouvoir la multifonctionnalité de la forêt

◦  Sensibiliser les citoyens et élus à l’importance économique mais également écologique et sociale de la filière locale

◦  Promouvoir auprès des propriétaires le renouvellement des parcelles existantes et la plantation de nouvelles. Dans le cadre de cet objectif, découvrez la brochure d’aide au boisement ainsi que d’autres informations reboisement  sur le site de la SRFB.

 

Le projet Forêt Pro Bos repose sur la coopération de 11 partenaires transfrontaliers :

  • France (Haut de France et Champagne-Ardenne) :

◦      CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière)

◦      PEFC (label de gestion durable des forêts)

  • Wallonie

◦      CARAH (chef de file)

◦      SRFB (Société Royale Forestière de Belgique)

◦      CAPFP (Cellule d’Appui à la Petite Forêt Privée)

◦      FEREF (Fonds d’Etudes et de Recherches des Exploitations Forestières)

◦      AWAF (Association pour l’Agroforesterie en Wallonie et à Bruxelles)

  • Flandre

◦      APB (Aanspreekpunt Privaatbeheer)

◦      Bosgroep Ijzer en Leie (Flandre Occidentale)

En outre, le Bosgroep Vlaamse Ardennen (Flandre Orientale) et la cellule de l’Inventaire Permanent des Ressources Forestières de Wallonie (IPRFW) du DNF (Département de la Nature et des Forêts) viennent apporter leurs compétences aux partenaires du projet.

 

Budget : 482 463,27 €

 

Financement :

- Feder :  265 354,79 €

- RW : 168 862,14 €

- CARAH :  48 246,34 €

 

Pour toute information : 

www.foret-pro-bos.eu (site en construction)

Coordinatrice scientifique: Anne Fourbisseur - 068/26.65.84 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.